Lettre d’un STO dont le destinataire est introuvable, RETOUR A L’ENVOYEUR

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre d’un STO dont le destinataire est introuvable, RETOUR A L’ENVOYEUR

Message par BOURDON le Dim 21 Déc 2014 - 14:21

Bonjour à tous

Je vous présente une lettre dont la frappe des cachets  est faible et la date illisible.  (à titre de curiosité)
J’ai ouvert la partie droite du recto pour voir  comment se présente l’intérieur, j’ai constaté  que le rabat du haut est collé, la présence  de deux cachets  au verso « Retour à l'envoyeur » et  « Inconnu » (masqué par la bande) et qu’il y a une coupe sur le rabat du bas de l'enveloppe.





Recto/verso - Lettre d’un STO avec cachets de la poste automobile rurale : «  Reith über Harsefeld  »  et TAD  « Harsefeld (date illisible) » pour Grenoble (ex zone non occupée) et Retour à l’envoyeur.
A l'aller, au recto cachet de passage "Ae"  et au verso cachets manutentionnaires en noir (..dernier chiffre un huit ?)  du centre de contrôle de Francfort/M.
A l’arrivée, au verso  marques manuscrites « Inconnu le concierge » et « Inconnu »  facteur N° « 411 paraphe »
Au recto au crayon  bleu  « R x»  devant Grenoble et  au verso autour de l'adresse de l'expéditeur.
Au verso les  griffes  « Retour à l'envoyeur » et  « Inconnu »
Au retour : elle passe une deuxième fois  au centre de contrôle. Ouverture en bas, après le passage chez le lecteur, la lettre a été réparée par les censeurs manutentionnaires (les marques au crayon sont légèrement sous la bande de machine qui fait le tour de l’enveloppe).  Les empreintes « Retour à l’Envoyeur et Inconnu »  ont été masqué par collage d’une bande imprimée « Geöffnet ». Fermeture avec une bande gaufrée sur la partie de la coupe en bas avant  remise dans le circuit postal.
Je remercie Jean pour  sa collaboration.

Voici mes questions :
Les inscriptions au crayon bleu :
- Rx  par-dessus Ae devant Grenoble signifie quoi ? ;
- et au verso autour de l’adresse,  ont  été mise par  qui ?

Est-ce que pour le retour  la lettre  a été dirigée  sur le bureau de Lyon-Gare qui est chargé de leur remise aux services allemands (par l’intermédiaire de la « Werbestelle » de Lyon),  aucune trace de ce passage sur la lettre ?

D’après le cachet  noir du manutentionnaire (3 chiffres : ..un huit ?)  peut-on  fixer  la période d’utilisation  de ce type de  cachet? (pour la datation de la lettre).
L’encre  utilisé  pour chaque cachet  est d’un rouge différent    (  Ae ,   cachet à main Geprüfft au recto au 2ème passage (une inscription sous la bande à l’encre noire ? ),  cachet à main au verso sur la bande Geoffnet . Est-ce fait pour une raison particulière ?
Pas de cachets manutentionnaires lors du retour ?

Merci d’avance pour les commentaires.

BOURDON

BOURDON

Messages : 146
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 64
Localisation : Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre d’un STO dont le destinataire est introuvable, RETOUR A L’ENVOYEUR

Message par SamuelGM le Dim 21 Déc 2014 - 22:40

Bonjour,

On ne peut guère faire que des conjectures Smile

Il est probable qu'au retour la lettre devait passer par le même circuit que le courrier à destination des ouvriers, donc par Lyon (que l'on soit à la période "double enveloppe" ou "via Lyon")

Il est possible que les lettres à retourner à l'expéditeur soient elles-mises sous enveloppe par l'administration postale française, je n'ai pas de détail sur la procédure!

J'avais synthétisé nos discussions sur les modalités d'envoi du courrier ouvrier sur cette page : http://ww2postalhistory.bl.ee/STO01_fr.php?cat=camps&activ=04

Samuel
avatar
SamuelGM
Admin

Messages : 696
Date d'inscription : 03/11/2010
Age : 40
Localisation : Paris

http://ww2postalhistory.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum