Les marques des censeurs "lecteurs" des centres de contrôle allemands : b Berlin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les marques des censeurs "lecteurs" des centres de contrôle allemands : b Berlin

Message par Jeancens le Mer 10 Oct 2012 - 21:02

Chers collèges,

D'abord un peu d'histoire.

il était prévu de centraliser tout le contrôle du courrier à Berlin à part celui de la Prusse orientale qui fut contrôlé
par Königsberg (a) dès le 1 septembre 1939.

Mais au bout de quelques semaines,on s'est aperçu, qu'un seul centre de contrôle n'était pas suffisant,
car il n'était pas capable de traiter l'arrivage du courrier dans les 24 heures.
De ce fait cinq autres centres furent ouvert jusqu'à la fin 1939. Ce sont les suivant: c; d; e; f; et g.

Pour Berlin on avait prévu plus de 3.000 personnes pour effectuer le contrôle. Exclamation
- 250 fonctionnaires de l'armée ou des officiers en retraite.
- 785 employés masculins.
- 2.000 employées féminines.
- 175 employés de l'état ( poste, douane, police secrète ).
- 42 ouvriers.

Le centre de Berlin garda une place primordiale, car il possédait des censeurs (lecteurs) spécialisés dans certains
domaines comme: les brevets d'inventions; les patentes; les notes de musique; les droits de propriété intellectuelle.
Dans ce cas après un contrôle préalable le dit courrier fut envoyé à Berlin pour le contrôle final.
Ce courrier est reconnaissable aux cachets de censeurs (manutentionnaires) mis lors du tri et manutentions avant
le contrôle préalable.


Ci dessous je vous présente quelques exemples.

Lettres de Madrid du 29 septembre 1941 pour Esslingen.
En bas à droite on voit deux cachets:
le cachet circulaire violet " 61 " et le lettre "O " en rouge se sont des cachets de censeurs (manut.) de Munich.


Au verso on voit la bande de fermeture et un cachet de contrôle mécanique de Berlin du contrôle final.


Ici on voit les cachets de censeurs ( manut.) typiques de Francfort/M. et le contrôle final de Berlin.
Je ne montre que le verso pour ne pas compliquer la chose.


Venons aux cachets ou marques de censeurs.

En ce qui concerne les censeurs (manut.), si vous consultez le catalogue Landsmann, vous trouvez un nombre assez
important, je ne vais pas m'attarder la dessus car je ne veux pas compliquer la chose. Car l'article est de présenter
les cachets ou marques des lecteurs.

Ci dessous des documents complets que je détaille et je vous fait voir les marques des lecteurs qui se trouve au
recto des enveloppes soit en haut ou bas à gauche des enveloppes ainsi que sur le contenu.

Lettre de Zurich du 20 septembre 1943, là on voie en haut à gauche " 1325/2 " = N° du lecteur et le chiffre 2
qui signifie que le lecteur à trouvé deux pièces dans l'enveloppe.( flèche rouge ).
On voit également la marque d'un autre lecteur (chef ?) en bas à gauche " 23/2 " mais ces derniers ne se trouvent
pas sur le contenu ( flèche jaune ).
De plus on voit une autre marque en bas à gauche, un groupe de chiffre commençant par le chiffre " 7 ", ce sont les
marques du groupe de contrôle chimique.( flèche orange )
Très souvent ce contrôle ( traits de couleurs: bleu; beige; gris; ou incolores) ne se trouve que sur le contenu Exclamation




Le contenu, il y a une lettre, on voit la marque du lecteur "1325 " en haut à gauche et des inscriptions à droite du
destinataire. (reçu 30.9 répondu 1.10 ). En oblique on voit un trait à peine visible du groupe de contrôle chimique.
(je l'ai marqué en rouge).


Comme deuxième pièce il y a un imprimé en forme de carte pilé en deux, avec impression à l'intérieur.
Donc les deux faces extérieur sont vierge, semble être suspect pour le contrôle chimique, là on trouve
bien sur les traits du contrôle.


Les traits des produits chimiques sont presque invisible donc très difficiles à montrer un tenant la feuille
en biais contre la lumière on arrive à voir les deux traits.

A l'intérieur on voit également en haut à gauche le N° du lecteur " 1325 ".


Autre exemple avec les marques de lecteur en bas à gauche sur une enveloppe de Vienne pour la Suède,
du 10 février 1941, on peut lire " 2505/ 1 + 1 Antw Schein = N° du lecteur / 1(contient 1 feuille) + 1 coupon réponse.
La également la mention d'un deuxième lecteur (là aussi un N° petit) " 14/ 1 + 1 A "
Ici pas de marque du groupe du contrôle chimique donc pas de trait de produit.




La mention du lecteur est là également en bas à gauche.



En ce qui concerne le coupon réponse, il a du être employé pour répondre à cette lettre et lui aussi à du
avoir le N° du lecteur.

En vérifiant ma collection les mentions du lecteur sont en haut et en bas à 50%.
donc à part égale mais le 2° lecteur est plus rarement à trouver.

Maintenant j'ai une question sur un cachet voir l'image ci dessous.

Qui a une idée pour la signification du cachet " J " ?
Même le lecteur mentionne ce contenu.

Pour l'instant personne ne connaît le sens de ce cachet.

C'est tout ce qu'il faut savoir sur les marques de lecteur du centre de Berlin

Jean


Dernière édition par Jeancens le Jeu 11 Oct 2012 - 12:00, édité 1 fois (Raison : Oubli la fin d'une phrase.)
avatar
Jeancens

Messages : 942
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 70
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les marques des censeurs "lecteurs" des centres de contrôle allemands : b Berlin

Message par Chigwenn le Mar 13 Nov 2012 - 23:41

Bonjour Jean,

Un grand merci pour tes explications !

Jeancens a écrit:Lettre de Zurich du 20 septembre 1943, là on voie en haut à gauche " 1325/2 " = N° du lecteur et le chiffre 2
qui signifie que le lecteur à trouvé deux pièces dans l'enveloppe.( flèche rouge ).
On voit également la marque d'un autre lecteur (chef ?) en bas à gauche " 23/2 " mais ces derniers ne se trouvent
pas sur le contenu ( flèche jaune ).





D'après Charles LaBlonde, le 23 est la date de traitement du courrier (ça colle avec le timbre à date du 20 septembre) et le 2 reprend le nombre de pièces du contenu (déjà indiqué après 1325).

Jeancens a écrit:
Autre exemple avec les marques de lecteur en bas à gauche sur une enveloppe de Vienne pour la Suède,
du 10 février 1941, on peut lire " 2505/ 1 + 1 Antw Schein = N° du lecteur / 1(contient 1 feuille) + 1 coupon réponse.
La également la mention d'un deuxième lecteur (là aussi un N° petit) " 14/ 1 + 1 A "




Dans la même logique, le 14 indiquerait le date de traitement de ce courrier dont le timbre à date est du 10 février et le "1 + 1 A" reprend le contenu de l'enveloppe.

Est-ce que tu confirmes cette interprétation de Ch. Lablonde ?

Laurent

Ps : je ne sais pas ce que signifie le cachet "J" et n'ai rien trouvé sur le sujet Embarassed
avatar
Chigwenn
Admin

Messages : 570
Date d'inscription : 21/12/2010
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les marques des censeurs "lecteurs" des centres de contrôle allemands : b Berlin

Message par Jeancens le Mer 14 Nov 2012 - 12:32

Cher Laurent,

je pense que Charles John LaBlonde à raison, ci dessous une lettre qui fut contrôlée à Berlin,
bien que ce centre n'était pas compétent pour ce courrier ( Suisse= Francfort/M. à cette date )
certainement un mauvais tri de la poste à Cologne (?) cachet de la poste ferroviaire BPA 10
(Bahnpostamt N° 10 Köln) du 02.12 et on à ici comme date de traitement le 3 à Berlin.Exclamation
Je pense à cette époque les lignes de chemin de fer étaient encore intacte (?).

Lettre de Bruxelles du 01.12.1941 postée entre 15 et 16h, de passage à Cologne le 02.12
entre 7 et 8h pour Bâle.




Jean
avatar
Jeancens

Messages : 942
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 70
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les marques des censeurs "lecteurs" des centres de contrôle allemands : b Berlin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum