cachet de passage utilisé comme cachet de contrôle à Francfort/Main.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

cachet de passage utilisé comme cachet de contrôle à Francfort/Main.

Message par Jeancens le Lun 28 Oct 2013 - 22:18

Chers collègues,

ce centre de contrôle est peut être plus intéressant pour vous car

tout le courrier des STO a passé par là.

On trouve un système analogue qu'à Lyon.
Mais pas dans la même envergure Exclamation.
Lettre du Pas de Calais du 07.08.1944 pour un camp de travailleur à
Magdeburg au recto le cachet de passage (ED1.7.1) et en bas à gauche
les marques des lecteurs (le courrier vers les camps est assez difficile a trouver)

Mais au lieu d'avoir une bande imprimée on trouve une bande gaufrée, elle son utilisée par des machines de fermeture, ici collée à plat. On voit deux cachets de censeur EK1.3, ainsi qu'un
trait du contrôle chimique.

On voit le trait du produit chimique qui s’arrête sous la bande:!: bizarre.
Hé non on a passé le pinceau avec le produit sur la partie ouverte par la coupe:!: 


Très rarement on trouve des lettres avec des bandes neutres EV5.1.
Lettre de Boulogne sur Mer du 19.06.1944 pour un STO à Halle.


Ici je montre une partie du contenu, on voit en haut à gauche une des marques qui
était sur l'enveloppe. Le 2 signifie qu'il y a deux feuilles.


Ci dessous une méthode qu'on trouve très fréquemment sur le courrier STO vers leurs
familles. Les lettres sont fermées à la machine, donc utilisation de bandes gaufrées
de divers types EV5...
Lettre de Paris du 10.07.1943 pour l'Alsace avec une bande gaufrée en diagonale à 30°
elle n'est pas très courante.


Au verso on voit les cachets de censeurs (Manut.)sans serif EK1.2 eux ils sont utilisés  de
décembre 1942 à septembre 1943.


Autre lettre de Paris du 28.09.1943 également vers l'Alsace ici avec une bande gaufrée
en diagonale à 45°
celle ci est plus facile à trouver que celle à 30°.

ici au verso les cachets de censeurs typiques de Francfort/M.


Maintenant venons au bon sens de ce qu'on appelle cachet de passage utilisé
comme cachet de contrôle.


A Francfort on a assez rarement utilisé ce système.
Lettre de La Haye du 30.12.1940 pour la Suisse. Ici les marques de lecteurs ont été effacées.
 


Je présente une deuxième enveloppe envoyée de Wreschen (aujourd'hui en Pologne)
du 23.04.1941 pour la France (Ain),la aussi les marques sont effacées.

.
On peut comme vous le voyez différents cachets et bandes de fermeture.

Pour terminer avec les enveloppes un dernier exemple.
Ce genre de contrôle est utilisé dans presque tout les centres.
Une lettre qui est retournée est en général ouvert une deuxième fois.
Comme cette lettre va en Allemagne au retour comme à l'aller c'est
à Francfort/M. de faire le contrôle.
Lettre de St.Brieux de mai 1944 pour Castrop-Rauxel ici tout est correct .

Au verso une première ouverture en bas avec bande gaufrée à 90° et un cachet de
contrôle EP3.11 (chiffre au dessus de la tête de l'aigle) cachet de départ d'Allemagne
du 06.06.1944 puis réouverture au retour et fermeture également avec une bande gaufrée
sur laquelle on voit un cachet de passage à la place du cachet de contrôle.


Maintenant c'est au tour des cartes ces documents sont assez rare.
Carte de Herfort du 22.05.1944. Bien visible les marques des lecteurs en bas,
le contrôle chimique qui est la preuve du contrôle au cas les les marques ont
été effacées.Le deuxième cachet postal qui prouve que la carte à été déposée
au guichet.



Toute les cartes que je possède on un contrôle chimique.

Voilà vous en savez..Question .. tout sur les cachets de passage utilisé comme cachet de contrôle
à Francfort/M. (e).

Jean
avatar
Jeancens

Messages : 943
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 70
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum