L'envoie de timbres postes est interdite par la censure en Italie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'envoie de timbres postes est interdite par la censure en Italie.

Message par Jeancens le Ven 2 Jan 2015 - 19:22

Bonjour à tous,

je vous présente deux lettres.

Lettre de  Santa Margherita Ligure (Gènes) du 26 février 1943 pour un caporal de le Poste Militaire 53
qui se trouve en Russie. Elle est  contrôlée par la Commission Provinciale de Censure  (CPC)47 R qui est localisée
à Gènes. Cachet de contrôle du type 2, empreinte du censeur 44

Au verso on distingue le type de bande de fermeture, c'est un type très courant utilisé dans diverses commissions.
J'ai laissé les marques au crayon, la signature sous les timbres taxe c'est celle d'un expert (M.G. Biondi) signalé par le vendeur.

On aperçois deux cachets rectangulaire violet a moitié caché par les timbres taxe.
Sur le cachet de gauche on peut lire "PRE.. = Prelevata per la censura il giorno = Prélevé par la censure  et l'autre "RES..
Restituita alle poste per l'inoltro il giorno = restitué à la poste, ci dessous une vue de ces cachets - GE pour Gènes.

La case du milieu est réservé au tampon dateur.
Comme l'enveloppe contenait des timbres postes le censeur a glissé un billet indiquant le motif du retour.

Traduction de G Mattiello:
La lettre est retournée à l’expéditeur car l'envoie de timbres postes est interdite.

J'ai une question concernant la taxe:
Mr Mattiello m'a écrit qu'il n'est pas un spécialiste des tarif mais il a l'impression que la lettre était sous affranchie.
Tandis que le vendeur, la taxe est un impôt pour l’infraction commisse. Question  study

Qui connait la vrai raison pour la taxe Question
--------------------------------------------------------------

Lettre expédié par un militaire de la PM 23 du 06. juillet 1943 pour Castelfranco di Miscano.
Pli affranchi par des timbres surchargés P.M. (F.M.) contrôlé par la CPC 80 R de Campobasso et un cachet linéaire violet
"AL MITTENTE" = Retour à l'envoyeur, de plus la marque au crayon près de la bande de fermeture "francobolli" = timbres postes
marqué par le censeur (contenu dans l'enveloppe).

La bande de fermeture est également d'un type très courant qui est utilisé dans un grand nombre de CPC.
Autre remarque: il semble que l'expéditeur voulait éviter la censure en utilisant une enveloppe de deuil   Exclamation

Ci dessous le contenu avec deux timbres P.M. légèrement collé.

D'après la vue de ce contenu il me semble que c'est une correspondance toute normale. Exclamation

Comme l'envoie des timbres poste est interdite, le censeur a collé un papillon au dos de l'enveloppe et en plus il a
glissé le même dans l'enveloppe, je vous le montre ci dessous.


Qui peut traduire le texte Question


Les enveloppes comportant tout le contenu sont très intéressante car là on voit bien l’infraction, que le pli avec le
papillon, là on ne voit rien.

Jean
avatar
Jeancens

Messages : 948
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 70
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'envoie de timbres postes est interdite par la censure en Italie.

Message par Chigwenn le Dim 18 Jan 2015 - 23:54

Bonsoir Jean,

Merci pour ces scans. En attendant qu'un forumeur italophone traduise le courrier, je crois qu'on lit que l'auteur, qui écrit à sa mère, envoie deux timbres à Tonino en espérant que la censure les laissera passer. Dans le post scriptum, l'expéditeur s'adresse directement à la Direction de la censure et lui demande de bien vouloir laisser passer les timbres qu'il envoie à son frère Tonino pour sa collection. et il remercie infiniment.

En vain.

Laurent
avatar
Chigwenn
Admin

Messages : 570
Date d'inscription : 21/12/2010
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum